Sophrologie "sauvage"

Allons observer et jouer joyeusement avec nos pensées, nos ressentis, et vivons une présence sereine au monde.

La Sophrologie telle que je l'aborde diffère de son origine première, crée par Alfonso Caycedo, pour qui j'ai beaucoup de respect et admiration. Il s'agit d'une Sophrologie non-caycedienne, que j'appelle "sauvage".

J'ai rencontré cette approche, alors que je me formais à la Sophro-Analyse.

Dans un premier temps, nous sommes invités à renouer avec l'enfant curieux qui sommeille en chacun. Nous lui prenons la main et partons à la découverte de ce qui se cache derrière  nos ressentis.

Ensemble nous pistons, nous questionnons pour savoir, connaître, reconnaître, faire un bilan de la situation, externe, certes, mais, et, surtout interne.

« Comment est-ce que je me sens ? Qu’est-ce qui se passe  en moi ? Quels sentiments, émotions ? »

Nous apprenons comment faire pour prendre ces temps de calme qui nous permettent d'identifier ce qui nous anime, nous agite.

  

Nous sommes, accueillant, au cœur même de ce qui vit en Nous.

 

Nous nous questionnons :"Qu'est-ce que cela dit de moi ? Qu'est-ce je peux changer ? Comment ?"

En réponse à ces dernières questions et ensemble nous explorons quelles actions seraient les plus pertinentes pour vous ; dans l'instant, à court ou moyen terme ?

Faire un exercice de recentrage, activer une zone de force de votre corps, accéder à une visualisation, mettre en place une routine vertueuse...? 

Autant de pratiques que je guide, et que vous pouvez intégrer et réutiliser seul.  

Elles utilisent les fabuleuses capacités "magiques" de notre cerveau, jouent avec nos perceptions et notre conscience corporelle.

Elles répondent au besoin de plus en plus présent de sécurité en soi, de réappropriation de nos potentiels, d'épanouissement.

Une façon de re-trouver, re-sentir vos capacités, votre pouvoir, même infime :

« Je peux faire quelque chose ». 

Nous nous ancrons positivement en Nous et dans notre environnement.

Facebook-share-icon.png