COMMUNICATION NONVIOLENTE

Et si nous faisions de notre langage, un moyen d'être en lien, avec Soi, avec l'Autre, en vivant de la paix, de la compréhension et de la coopération ?

Découvrir en 2012 Marshall Rosenberg, fondateur de la Communication NonViolente, a été pour moi une révélation, source d'un incroyable réconfort

Un réconfort, car je trouvais dans sa pensée, ce que je pressentais et qui m'offrait de la joie : l'homme est bon par nature, son élan premier est de contribuer au bien-être, les conflits ne sont pas des fatalités...

En me formant à ce processus*, j'en ai découvert la grandeur et portée : non seulement il est une clé de paix inter-individuelle, mais aussi intra-individuelle. Il permet de retrouver notre responsabilité et liberté, en étant conscient de ce qui se passe en nous et en trouvant d'autres choix de réactions.

Notre intention doit être claire : favoriser le dialogue, et la coopération.

Les qualités d'observation, et d'accueil de nos pensées, sentiments sont essentielles pour que nous puissions vivre de la clarté, de l'apaisement. Il s'agit de les traduire en terme de besoin : l'essence même de ce qui se vit en nous.

* J'ai été formée pour intégrer le processus de la CNV dans mon approche thérapeutique, mais je ne suis pas formatrice  certifiée en Communication NonViolente.

conversation-oiseau.jpg

Nos besoins sont communs, et nous relient. 

En clarifiant vos pensées, sentiments, en trouvant des façons d'en prendre soin, écologiques pour Vous et l'Autre, vous sortez des cercles vicieux relationnels et acquerrez le pouvoir de vivre ce qui vous importe.

Les conflits ne sont pas une fatalité !

Je vous propose d'expérimenter ce processus, au cours d'échanges informels d'une part, puis sous forme d'exercices précis, de mises en situation concrètes. 

Nous pouvons l'utiliser lors d'un suivi régulier, pour transformer un mode relationnel conflictuel, ou lors d'un travail ponctuel, pour faire face à une situation difficile.

 

 Au service du Vivant en nous.